La technologie Jet Metal

Issue de la recherche, la technologie Jet Metal repose sur la pulvérisation simultanée de 2 aérosols en solution aqueuse, qui au contact de la pièce créé une couche métallique fine et réfléchissante.

Pulvérisés comme une peinture, les dépôts Jet Metal sont appliqués à température et pression ambiantes dans une simple cabine de peinture.
Le procédé s’affranchi donc des problématiques des technologies historiques.
La mise en œuvre de ce dépôt se fait tout en ligne, les pièces sont traitées par un premier verni réticulé « base coat », puis sont métallisées par le procédé et enfin recouvertes d’un verni de protection « top coat » sans subir aucune rupture de flux et métallisées avec un même et unique convoyeur de pièces.
Le procédé breveté Jet Metal est par conséquent capacitaire, sans rupture de flux, simple et souple comme une application de peinture.